Updated draft K-6 curriculum ready for piloting

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Updated draft K-6 curriculum ready for piloting

HDownload Audio

by ahnationtalk on May 17, 202251 Views


May 17, 2022

School authorities can pilot three updated draft K-6 subjects with students in classrooms across the province this fall.

Alberta’s government is continuing to take a balanced, phased approach to kindergarten to Grade 6 (K-6) curriculum renewal based on advice from the Curriculum Implementation Advisory Group. In September, classroom piloting for updated draft K-6 curriculum will begin with Science, French First Language and Literature, and French Immersion Language Arts and Literature.

“We have updated the draft K-6 Science, French First Language and Literature, and French Immersion Language Arts and Literature curriculums with insights we heard from this year’s classroom piloting process and engagement with Albertans, including our francophone education partners and their communities. School authorities will have the opportunity to pilot these subjects with teachers and students to help us understand how the updated curriculum transfers to classrooms.”

Adriana LaGrange, Minister of Education

“I’m pleased that Minister LaGrange and Alberta Education have worked closely with francophone stakeholders, including Alberta’s four francophone school authorities, to ensure that francophone identity and perspectives are authentically reflected in the new draft K-6 curriculum.”

Dan Williams, MLA for Peace River and parliamentary secretary for la Francophonie

Classroom piloting

Alberta’s government is providing maximum flexibility in how school authorities participate in optional classroom piloting of the updated draft curriculums. The piloting experience will include:

  • supporting teachers with professional learning opportunities
  • information and tools to work with the updated subjects in classrooms
  • collecting feedback from teachers piloting the draft curriculums

By June 6, school authorities will identify their intent to participate in classroom piloting, including how many teachers are involved, the subjects and grade levels they will pilot.

While classroom piloting is underway, Albertans will also be able to provide feedback on the updated draft K-6 subjects. In spring 2023, the feedback from classroom piloting and Albertans will inform final updates to the three curriculums prior to provincewide implementation during the 2023-24 school year.

“The College of Alberta School Superintendents is appreciative of the opportunity for teachers to pilot draft curriculum. We are pleased that the government continues to seek feedback from experts in the field and believe that piloting not only provides the government with valuable information but better prepares teachers for implementation.”

Wilco Tymensen, president, College of Alberta School superintendents and member of Curriculum Implementation Advisory Group

Content updates in the three subjects

The draft K-6 Science, French First Language and Literature, and French Immersion Language Arts and Literature curriculums were updated by considering all feedback from classroom piloting and engagement activities between March 2021 and March 2022. The content was also aligned with top-performing jurisdictions within Canada and internationally, as well as those jurisdictions with knowledge-rich curriculums. Updates included:

  • Revisions and additions to the draft K-6 Science content to integrate scientific methods and hands-on activities, emphasize connections to nature and address digital literacy and ethics.
  • Enhancements to the draft K-6 French First Language and Literature content will support the development of francophone identity through inclusion of francophone perspectives and cultures.
  • Enhancements to the draft K-6 French Immersion Language Arts and Literature curriculum to strengthen francophone perspectives and culture, provide logical learning progressions, develop effective and meaningful communication, and support critical thinking and language skills.
  • Changes across the three K-6 subjects to address instances of concern with content load, age appropriateness, wording clarity and First Nations, Métis and Inuit content.

“Starting in September 2022, the four francophone school boards in Alberta will pilot this updated French first language and literature program. The Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA) and the francophone school boards appreciate the openness shown by Alberta Education in recent months regarding the update of the curriculum. Teachers and educational consultants from the four boards had the opportunity to analyze the curriculum and to provide recommendations to Alberta Education.”

Tanya Saumure, president, Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta

“We’ve been anticipating the modernization of the curriculum. The fact that the four francophone authorities are ready to pilot the subjects mentioned is reassuring. Learning French as a first language is of primary importance to parents and we are willing to work with the ministry, through school authorities, for implementation.”

Nadine Morton, president, Fédération des parents francophones de l’Alberta

Quick facts

  • In 2022-23, the Alberta government has allocated $59 million for the K-6 piloting and implementation process. This includes a $6.5-million investment to support piloting and provide teachers release time to plan for piloting and participate in regular feedback sessions throughout the piloting process.
  • Alberta Education has provided the Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta with a $250,000 grant that may be used for engagement with teachers to review and recommend resources.
  • Between March 2021 and March 2022, Albertans provided feedback on the draft K-6 curriculum by:
    • completing more than 34,000 online surveys
    • sharing diverse viewpoints at 31 virtual engagement sessions held in five regions across the province
  • About $1 million in grants supported 12 partner groups to engage with their communities.

Related information

Related news

Multimedia


Cet automne, les autorités scolaires pourront mettre à l’essai l’ébauche du curriculum dans trois matières M à 6 avec les élèves partout dans la province.

Le gouvernement de l’Alberta poursuit son approche équilibrée et progressive pour le renouvellement du curriculum de la maternelle à la 6e année (M à 6) en se fondant sur les conseils du groupe consultatif sur la mise en œuvre du curriculum. En septembre, la mise à l’essai en classe de l’ébauche du curriculum M à 6 commencera avec les cours de sciences; français langue première et littérature; et français immersion et littérature.

« Nous avons mis à jour l’ébauche du curriculum M à 6 en sciences, en français langue première et littérature, et en français immersion et littérature tout en tenant compte des commentaires recueillis lors du processus de mise à l’essai en classe cette année et des activités de consultation avec les Albertains, y compris avec nos partenaires francophones en éducation et leurs communautés. Les autorités scolaires auront l’occasion de mettre ces matières à l’essai avec les enseignants et les élèves pour nous aider à comprendre comment le curriculum mis à jour se transférera dans les salles de classe. »

Adriana LaGrange, ministre de l’Éducation

« Je suis heureux que la ministre LaGrange et le ministère de l’Éducation de l’Alberta aient travaillé en étroite collaboration avec les parties prenantes francophones, y compris les quatre autorités scolaires francophones de l’Alberta, de sorte à ce que l’identité et les perspectives francophones soient authentiquement reflétées dans l’ébauche du nouveau curriculum M à 6. »

Dan Williams, député provincial de Peace River et secrétaire parlementaire à la francophonie

Mise à l’essai en classe

Le gouvernement de l’Alberta offre un maximum de souplesse quant à la façon dont les autorités scolaires participent à la mise à l’essai facultative en classe des ébauches mises à jour des curriculums. La mise à l’essai comprendra les éléments suivants :

  • l’appui aux enseignants grâce à des possibilités de perfectionnement professionnel
  • des informations et des outils pour travailler avec les matières mises à jour dans les salles de classe
  • la collecte de commentaires auprès des enseignants participant à la mise à l’essai des ébauches des curriculums.

D’ici le 6 juin, les autorités scolaires indiqueront leur intention de participer à la mise à l’essai en classe en précisant le nombre d’enseignants concernés, les matières et les niveaux scolaires qui feront l’objet de la mise à l’essai.

Pendant la mise à l’essai, les Albertains pourront également fournir de la rétroaction sur les matières M à 6 mises à jour. Au printemps 2023, les commentaires provenant de la mise à l’essai et ceux des Albertains serviront de base aux mises à jour finales des trois curriculums avant leur mise en œuvre à l’échelle de la province au cours de l’année scolaire 2023-2024.

« Le College of Alberta School Superintendents apprécie la possibilité offerte aux enseignants de mettre à l’essai l’ébauche du curriculum. Nous sommes heureux que le gouvernement continue de solliciter la rétroaction d’experts dans le domaine et nous croyons que la mise à l’essai fournit non seulement des renseignements précieux au gouvernement, mais prépare mieux les enseignants à la mise en œuvre. »

Wilco Tymensen, président du College of Alberta School Superintendents et membre du groupe de consultation sur la mise en œuvre du curriculum.

Mises à jour du contenu dans les trois matières

L’ébauche des curriculums M à 6 en sciences, en français langue première et littérature, et en français immersion et littérature a été mise à jour en tenant compte de tous les commentaires recueillis lors de la mise à l’essai en classe et des activités de consultation entre mars 2021 et mars 2022. Le contenu a également été aligné sur celui des juridictions les plus performantes au Canada et à l’étranger, ainsi que sur celui des juridictions ayant des programmes d’études riches en connaissances. Les mises à jour comprennent :

  • des révisions et des ajouts à l’ébauche du curriculum M à 6 en sciences afin d’intégrer des méthodes scientifiques et des activités pratiques, de mettre l’accent sur les liens avec la nature et d’aborder la littératie numérique et l’éthique;
  • des améliorations apportées à l’ébauche du contenu M à 6 en français langue première et littérature pour appuyer le développement de l’identité francophone par l’inclusion des perspectives et des cultures francophones;
  • des améliorations apportées à l’ébauche du curriculum  M à 6 en français immersion et littérature pour renforcer les perspectives et la culture francophones, fournir une progression des apprentissages logique, développer une communication efficace et significative et soutenir la pensée critique et les compétences linguistiques; et
  • des changements dans les trois matières M à 6 pour répondre aux préoccupations concernant la charge de contenu, l’âge des élèves, la clarté de la formulation et le contenu relatif aux Premières nations, aux Métis et aux Inuits.

« Les quatre conseils scolaires francophones de l’Alberta feront la mise à l’essai, dès septembre 2022, de la plus récente version du programme de français langue première et littérature. La Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA) ainsi que les conseils scolaires apprécient l’ouverture démontrée par le ministère de l’Éducation au cours des derniers mois quant à la mise à jour du nouveau programme d’études. Des enseignants et des conseillers pédagogiques des quatre conseils ont eu la possibilité d’analyser le curriculum et fournir des recommandations au ministère de l’Éducation. »

Tanya Saumure, présidente, Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta

« Nous anticipons la modernisation du curriculum. Le fait que les quatre conseils francophones soient prêts à piloter les matières scolaires mentionnées est rassurant. L’apprentissage du français langue première est d’importance primaire pour les parents qui sont prêts à travailler avec le ministère, par le biais des autorités scolaires, pour l’implantation. »

Nadine Morton, présidente, Fédération des parents francophones de l’Alberta

En bref

  • En 2022-2023, le gouvernement de l’Alberta a alloué 59 millions de dollars pour le processus de mise à l’essai et de mise en œuvre M à 6. Cela comprend un investissement de 6,5 millions de dollars pour appuyer la mise à l’essai et fournir aux enseignants un temps de libération pour planifier la mise à l’essai et participer à des séances de rétroaction régulières tout au long du processus de mise à l’essai.
  • Le ministère de l’Éducation de l’Alberta a accordé à la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta une subvention de 250 000 $ qui pourra être utilisée pour des activités de consultation auprès des enseignants visant à examiner et à recommander des ressources.
  • Entre mars 2021 et mars 2022, les Albertains ont fait part de leurs commentaires sur l’ébauche du curriculum M à 6 en :
    • participant à plus de 34 000 sondages en ligne
    • partageant divers points de vue lors de 31 sessions de consultation virtuelles tenues dans cinq régions de la province.
  • Environ 1 million de dollars en subventions ont permis à 12 groupes partenaires de mener des consultations auprès de leurs communautés.

Renseignements connex

Nouvelles connexes

Multimédia (en anglais seulement)

NT5

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More