Assembly of First Nations National Chief Perry Bellegarde Speaks at Public Forum in Halifax – Closing the Gap in Education Must be a Priority

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Assembly of First Nations National Chief Perry Bellegarde Speaks at Public Forum in Halifax – Closing the Gap in Education Must be a Priority

by ahnationtalk on November 16, 2015312 Views

afnmulti_logo

Assembly of First Nations National Chief Perry Bellegarde
Speaks at Public Forum in Halifax – Closing the
Gap in Education Must be a Priority

November 16, 2015

(Halifax, NS): Assembly of First Nations (AFN) National Chief Perry Bellegarde today addressed a group gathered at the Public Forum in Halifax “A New Partnership: Building Relationship through Education”, inviting the federal government to engage now with First Nations in a new and honourable process to close the gap in education and work towards First Nations control of First Nations education.

“We welcome the federal government’s commitment to work with us in a respectful, transparent and collaborative process to advance First Nations education and the commitment for additional, much-needed funding,” said AFN National Chief Bellegarde.  “Education is a priority for First Nations and we are ready to move now.  Our approach must be based on First Nations control of First Nation education.  The current approach is failing First Nations, it’s failing our children and it’s failing Canada.  It’s time for a new approach and this is a new opportunity to get it right.”

National Chief Bellegarde spoke about the need to invest in First Nations – the youngest, fastest growing population in the country – as key to Canada’s future and ongoing prosperity.  The National Chief stated that First Nations have been working to set out their own plans and approaches to First Nations education and are ready to move, noting that there are a number of successes in spite of the underfunding and lack of support.  The successes can be multiplied if First Nations are provided fair and equitable funding and support.

“The new government provides a new opportunity for innovation and change,” said National Chief Bellegarde.  “Where we see First Nations control we see success.  We can draw on existing work and best practices, initiatives like the Martin Aboriginal Education Initiative, and programs and approaches that are working in First Nations communities.  We can close the gap in education as an important step in closing the gap in the quality of life between First Nations people and Canadians.  We can leave a legacy of justice and fairness by setting the foundation for a stronger, better future for all our children.”

The Assembly of First Nations is the national organization representing First Nation citizens in Canada. Follow AFN on Twitter @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-

For more information please contact:

Alain Garon, AFN Bilingual Communications Officer, (613) 241-6789, ext. 382; (613) 292-0857 or [email protected]

Jenna Young Castro, AFN Communications Officer (613) 241-6789 ext 401 or (613) 314-8157 or [email protected]

—————–

Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde,
prend la parole au cours du forum public à Halifax – Combler
l’écart en matière d’éducation doit être une priorité

Le 16 novembre 2015

(Halifax, N.-É.) : Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a pris la parole aujourd’hui devant un groupe réuni au forum public à Halifax dont le thème est :  « A New Partnership: Building Relationship through Education ». Le Chef national Bellegarde demande au gouvernement fédéral de s’engager maintenant auprès des Premières Nations en vue d’adopter un processus nouveau et honorable afin de combler l’écart en matière d’éducation et de travailler pour que les Premières Nations aient le contrôle sur l’éducation de leurs populations.

« Nous saluons l’engagement du gouvernement fédéral visant à collaborer avec nous dans le cadre d’un processus respectueux, transparent et collaboratif pour faire progresser l’éducation des Premières Nations et son engagement à fournir un financement supplémentaire bien nécessaire », a déclaré le Chef national Bellegarde de l’APN. « L’éducation est une priorité pour les Premières Nations et nous sommes maintenant prêts à aller de l’avant. Notre approche doit reposer sur le contrôle de l’éducation des Premières Nations par les Premières Nations. L’approche actuelle est un échec pour les Premières Nations, pour ses enfants et pour le Canada. Le temps est venu de trouver une nouvelle approche et une nouvelle possibilité se présente pour que les choses soient accomplies dans l’intérêt de tous. »

Le Chef national Bellegarde a parlé des besoins d’investir dans les Premières Nations – qui constituent la population la plus jeune au pays et celle qui affiche la croissance la plus rapide  – qui sont la clé pour la prospérité future et durable du Canada. Le Chef national a déclaré que les Premières Nations ont travaillé pour définir leurs propres plans et approches en matière d’éducation des Premières Nations et qu’elles sont prêtes à passer à l’action, tout en observant qu’un certain nombre de réussites ont été possibles malgré le sous-financement et le manque de soutien. Les succès peuvent se multiplier si les Premières Nations reçoivent un financement et un appui justes et équitables.

« Le nouveau gouvernement procure une nouvelle occasion d’innovation et de changement », a poursuivi le Chef national Bellegarde. « Là où nous voyons le contrôle par les Premières Nations, nous voyons du succès. Nous pouvons tirer parti du travail et des pratiques exemplaires actuels et d’initiatives comme l’Initiative d’Éducation Autochtone Martin, ainsi que des programmes et des approches qui fonctionnent au sein des collectivités des Premières Nations.  Nous pouvons éliminer l’écart en matière d’éducation et franchir une étape importante pour combler le fossé qui sépare les membres des Premières Nations des Canadiens non autochtones sur le plan de la qualité de vie. Nous pouvons laisser en héritage un monde de justice et d’équité en jetant les bases d’un avenir meilleur et plus fort pour tous nos enfants. »

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-

Renseignements :

Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613 241-6789, poste 382; 613 292-0857 ou [email protected]

Jenna Young Castro, agente de communications, APN, 613 241-6789, poste 401 ou 613 314-8157 ou [email protected]

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More